UP Campus Inventons demain, ici et maintenant. Connexion
DE KERMADEC

“ Pour la réussite de chaque individu aujourd'hui et toujours, banissons la discrimination! „

Suis née à la Guadeloupe, mais ai vécu à Paris. Ancienne élève(1971-1973) de l'Ecole Normale de Paris-Batignolles, j'étais passionnée par les méthodes Freinet, Montessori, Decroly, et les idées de Piaget, Freud et Claparède. Ma pédagogie pour faire découvrir la lecture s'inspirait de ces idées. Du reste je suivais les élèves en CE1 car j'étais convaincue que la découverte de la lecture peut et doit (pour certains) se faire sur deux années, voire davantage. Et l'avenir me l'a prouvé.

Devenue élève de l'IPES en 1975, puis enseignante  de portugais, en lycée (et en faculté) à Paris et à la Martinique, l'enseignement du portugais en LV3 n'a fait que confirmer mes convictions; en 2 ou 3 ans les élèves parlaient avec aisance, par des procédés dynamiques mêlant culture et langue. Sans manuels confus enfermant les élèves. La création entrait dans ma pédagogie (restes de ma formation - Option arts plastiques- à l'EN des Batignolles) et les élèves en étaient ravis et surpris de cet apprentissage accéléré. Les voyages réalisés au Portugal n'ont fait que les convaincre d'avoir su franchir les obstacles langagiers.

Ma mère, conseillière pédagogique près les écoles normales de Paris, a dû certes influencer ma ténacité, car sa vision positive de l'Instruction Publique-nom plus juste que éducation nationale-était une passion.

JE REFUSE L' ÉCHEC SCOLAIRE; CE SONT CERTAINES MÉTHODES QUI SONT INADAPTÉES ET LE MANQUE DE PATIENCE, PARFOIS LA DISCRIMINATION ( j'ai connu des cas…) ET LE SYSTÈME LUI-MÊME QUI NE FOURNIT PAS ASSEZ DE PASSERELLES; CHAQUE ENFANT A SON RYTHME ET UN CERVEAU QUI NE SÉLECTIONNE PAS TOUJOURS LES DISCIPLINES AU MÊME MOMENT. 

Partager Partager
Votre navigateur est obsolète !

Mettez à jour votre navigateur pour un affichage optimal. Mettre à jour votre navigateur

×